Enduit a la chaux

Découvrez nos solutions d'enduit à la chaux ,La chaux est une alternative de revêtement mural. Elle peut remplacer le plâtre de plafonnage, le ciment des mortiers et les peintures vinylique ou autre . Elle comporte de nombreux avantages.

ENDUIT A LA CHAUX

QU'EST-CE QU'UN ENDUIT A LA CHAUX

Il existe différents types d’enduits, notamment à base de chaux, de ciment ou de plâtre. L’enduit à la chaux est recommandé surtout pour les bâtiments anciens comme il contribue à la traversée de l’humidité entre le support et l’extérieur et améliore donc le confort hygrométrique.

Les caractéristiques d'un enduit à la chaux

La chaux figure parmi l’un des plus anciens matériaux de construction, son usage remontant à l’antiquité. Résultant de la décomposition thermique du calcaire, la chaux est généralement poudreuse et blanche.

Il faut distinguer deux types d’enduits à la chaux :

  • la chaux hydraulique naturelle (NGL) : elle contient une proportion variable d’argile et fait sa prise avec l’apport d’eau assez rapidement. Quand la proportion d’argile augmente (NHL 2, 3.5, 5), sa résistance augmente et sa perméabilité à la vapeur d’eau diminue.
  • la chaux aérienne (CL90, 80 ou 70) : cette chaux en poudre ou en pâte, aussi connue comme la chaux « grasse », est appréciée pour sa blancheur. Sa prise à l’air se fait cependant plus lentement.

La mise en œuvre

L’enduit à la chaux est utilisé avec le sable comme base et est généralement appliqué en trois couches. La première couche fait l’accroche entre le support et le. La prochaine couche, le « dégrossi », est appliquée après une semaine. Plus compacte, elle va rendre le mur imperméable et égaliser la surface. La dernière couche sera beaucoup plus fine et va donner l’aspect final. Cette finition est appliquée environ 7 jours après la précédente. Le sable va jouer un grand rôle et conférer la texture au résultat.

Cet enduit est appliqué à la truelle avec une finition lissée ou talochée pour les nouveaux bâtiments. Pour les mur , les joints sont faits à partir d’un mortier de chaux ainsi que de poudre de pierre.

Les avantages

  • contribue à limiter les différents problèmes liés à l’humidité (moisissure, etc.)
  • laisse circuler les vapeurs d’eau et « respirer » les murs
  • diminue l’apparition des fissures avec ses caractéristiques « souple » et « élastique »
  • protège les murs des intempéries et le ruissellement d’eau
  • esthétique avec une belle patine sur les années


Pourquoi des façades à la chaux ?

Corriger les différences de niveaux

Historiquement, leur plasticité permettait de rattraper des différences de niveaux dans des supports qui n’étaient pas alors standardisés, comme la pierre, les briquettes et moellons de plus ou moins bonne qualité. Mais également sur des supports en terre ou des mélanges terre/paille, comme dans les maisons à colombage.

Protéger contre l'humidité

Les façades à la chaux offrent une meilleure régulation de l’humidité. La chaux capte cette humidité puis l'évacue progressivement vers l’extérieur. Les murs des endroits exposés aux intempéries mais également ceux de pièces humides sont ainsi moins dégradés. Un enduit à la chaux réagit comme une éponge, en absorbant les précipitations, puis en les laissant s’évaporer plutôt que de les laisser pénétrer dans le mur.

Valeur esthétique

Esthétiquement, un enduit à la chaux est également très intéressant pour donner immédiatement un caractère rustique. Le rendu velouté et les pigments (souvent naturels) qu’on peut y ajouter donnent des façades chaudes, s’adaptant parfaitement à la rénovation du bâti ancien. Par contre, il ne s'adapte pas à tous les types de constructions contemporaines, son rendu de surface pouvant être très décalé.

Choisir un enduit extérieur à la chaux

Les types de finition

Lisse, gratté, avec des reliefs, naturel, coloré, tout est possible avec un enduit à la chaux. L’enduit peut aller d’un badigeon à un véritable enduit, monocouche ou en plusieurs couches. On peut ne pas souhaiter avoir une surface plane afin de respecter ses courbes, voire laisser apparentes quelques pierres en saillie.

Si vous voulez obtenir un fini plus plan, vous pouvez appliquer une couche à gratter pour remplir les creux et une partie des différences de niveaux, puis continuer en posant une ou deux couches dont la dernière sera finement talochée. Vous pouvez utiliser technique de la chaux ferrée, assez proche du stuc mais permettant d'avoir un rendu très lisse, presque brillant. Vous pouvez au contraire recréer de faux joints, pour donner l'illusion de la pierre de taille.

Les ravalements de façade

Pendant longtemps, une finition classique pour de nombreuses maisons était un enduit où la dernière couche était projetée à la truelle ou à la tyrolienne, sur un gobetis servant de couche d'accroche. Cette technique du gobetis peut particulièrement trouver sa place dans les ravalements de façade, car elle autorise l’utilisation de supports un peu inégaux et donc de passer moins de temps sur la préparation dudit support.

9 raisons d'utiliser de la chaux sur ses murs

La chaux est une alternative de revêtement mural. Elle peut remplacer le plâtre de plafonnage, le ciment des mortiers et les peintures vinylique ou latex. Elle comporte de nombreux avantages.

1. La chaux est perméable à la vapeur d'eau

La chaux laisse respirer les murs des bâtis anciens et nouveaux. Elle favorise les échanges hygrométriques et l’évacuation de l’humidité. Elle capte et rejette la vapeur d'eau. Elle permet d'éviter les remontées d'humidité.

2. La chaux augmente le confort intérieur

La chaux a la capacité naturelle de réguler l’humidité des murs et de la pièce. Un atout qui permet d’améliorer le confort intérieur d'une habitation mais aussi de faire des économies d'énergie. Le chauffage est en effet beaucoup plus performant lorsque les murs sont bien secs.

3. La chaux est imperméable à l'eau de ruissellement

Perméable à l'air, elle est en revanche imperméable à l’eau et protège les murs des intempéries.

4. La chaux est un bon isolant phonique et thermique

La chaux a des vertus isolantes, aussi bien phoniques que thermiques. On peut encore améliorer ses performances naturelles en ajoutant des particules de lin ou de chanvre à un mortier de chaux. Ce type de mortier n'atteint toutefois pas les performances d'isolation de matériaux d'isolation spécifiques.

5. La chaux est saine

La chaux assainit l'atmosphère grâce à ses vertus bactéricides et antiseptiques. Dans les endroits humides, elle empêche la prolifération des moisissures. Les peintures à la chaux ne contiennent pas de composés organiques volitifs (COV).

6. La chaux est souple et résistante

La chaux s'adapte très facilement aux différents supports. Elle est souple et élastique. Ce qui lui permet de s'adapter aux mouvements du bâti, inhérents à toute construction, ancienne ou moderne. Elle est aussi très résistante et vieillit bien.

7. La chaux est ignifuge

La chaux hydraulique, et encore plus la chaux aérienne, résistent particulièrement bien au feu.

8. La chaux est facile à travailler

Les mortiers à base de chaux respectent les matériaux (pierre, bois). On peut les retirer sans conséquence pour les autres parties d'un ouvrage. Puis, les remplacer par de nouveaux mortiers de chaux ou par d'autres matériaux. C'est une qualité essentielle, en particulier en restauration du bâti ancien.

9. La chaux est décorative

La chaux offre de nombreuses possibilités décoratives aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Mélangée à des pigments naturels, elle offre une très large palette de tons.